Comment savoir si mon cheval a de l’arthrose ?

L’arthrose est une affection courante chez les chevaux. En particulier chez les chevaux âgés ou qui ont subi des traumatismes articulaires. Il est important de savoir reconnaître les signes de l’arthrose chez votre cheval afin de pouvoir lui fournir les soins nécessaires. Dans cet article, nous examinerons les causes, les symptômes et les méthodes de diagnostic de l’arthrose chez les chevaux.

Qu’est-ce que l’arthrose chez le cheval ?

L’arthrose est une maladie dégénérative des articulations qui provoque une inflammation et une dégradation du cartilage. Chez les chevaux, cela peut affecter principalement les articulations des membres : les genoux, les hanches et les jarrets. Mais elle est aussi fréquemment retrouvée au niveau du dos du cheval. L’arthrose peut être causée par des traumatismes, des surcharges articulaires (poids trop élevé notamment) ou simplement par le vieillissement naturel de l’animal.
Pour en savoir plus sur l’arthrose, vous pouvez consulter ce site.

Les causes de l’arthrose chez le cheval

L’arthrose chez le cheval peut être causée par plusieurs facteurs, notamment :

  • Les blessures articulaires survenues dans le passé : fractures ou entorses,
  • Une surutilisation des articulations à cause d’une activité physique intense ou répétitive,
  • Une mauvaise conformation qui exerce une pression excessive sur les articulations,
  • Un poids trop élevé, qui augmente la charge supportée par les articulations.

Les symptômes de l’arthrose chez le cheval

Il existe plusieurs signes qui peuvent indiquer que votre cheval souffre d’arthrose. Ces signes peuvent varier en fonction de la gravité de la maladie. Ils comprennent :

  • Une boiterie intermittente ou persistante,
  • Une raideur articulaire, en particulier après une période de repos prolongée,
  • Un gonflement ou une chaleur au niveau des articulations,
  • Une diminution des performances en concours,
  • Une sensibilité au toucher au niveau des articulations.

Comment diagnostiquer l’arthrose chez le cheval ?

Les raideurs quotidiennes

Une des premières étapes pour diagnostiquer l’arthrose chez un cheval est d’observer ses déplacements afin d’identifier d’éventuelles raideurs quotidiennes. Cela peut se manifester par une difficulté à se lever le matin ou à se déplacer après une période de repos prolongée. Si votre cheval a du mal à bouger au début de la journée, cela peut être un signe précoce d’arthrose.

L’examen clinique

Lors de l’examen clinique, un vétérinaire spécialisé peut évaluer l’état de santé général de votre cheval, examiner ses articulations et effectuer des tests de flexion pour évaluer la mobilité et la douleur. Il peut également rechercher des signes d’inflammation ou de gonflement au niveau des articulations.

Les examens complémentaires

Pour confirmer le diagnostic d’arthrose chez le cheval, des examens complémentaires tels que des radiographies, des échographies ou des analyses de liquide synovial peuvent être nécessaires. Ces examens permettent de visualiser l’état des articulations et d’évaluer la gravité de la maladie.

La prévention de l’arthrose chez le cheval

Quelles sont les mesures préventives à prendre pour éviter l’arthrose chez le cheval ?

Pour prévenir l’arthrose chez votre cheval, il est important de prendre certaines mesures préventives : 

  • Maintenir un poids de santé : votre cheval doit maintenir un poids approprié. Pour cela, vous devez lui fournir une alimentation équilibrée et contrôler sa consommation.
  • Exercice régulier : l’exercice aide à maintenir la mobilité des articulations et à renforcer les muscles. Cela peut prévenir l’apparition de l’arthrose.
  • Échauffement et étirements : avant chaque séance d’exercice, prenez le temps d’échauffer votre cheval et de faire des étirements appropriés. Cela permet de préparer les articulations à l’effort et de réduire les risques de blessures. Vous pouvez aussi utiliser un chauffe-dos afin de vous simplifier le travail. Le modèle de chauffe-dos Back On Track est vraiment un complément intéressant.
  • Choix du sol : évitez de faire travailler votre cheval sur des surfaces trop dures ou trop glissantes. Cela peut augmenter le stress sur les articulations et favoriser l’apparition de l’arthrose. Privilégiez des sols souples et réguliers.
  • Suivi vétérinaire régulier : faites examiner régulièrement votre cheval par un vétérinaire. Un suivi régulier permet de détecter tout problème articulaire à un stade précoce et de prendre les mesures appropriées.
Cheval au pré

Quels compléments alimentaires peuvent aider à prévenir l’arthrose chez le cheval ?

Il existe certains compléments alimentaires qui peuvent aider à prévenir l’arthrose chez le cheval. Voici quelques exemples :

  • Glucosamine et chondroïtine : ces substances aident à maintenir l’intégrité du cartilage articulaire et à réduire l’inflammation.
  • Oméga-3 : les acides gras oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent contribuer à maintenir la santé des articulations. Ils peuvent être obtenus à partir d’huiles de poisson ou d’algues.
  • Antioxydants : certains antioxydants, tels que la vitamine C et la vitamine E, peuvent aider à protéger les articulations contre les dommages oxydatifs. Ils peuvent être inclus dans l’alimentation du cheval ou administrés sous forme de compléments.

Laisser un commentaire